Ces conseils ne sont pas donnés dans un but de promotion commerciale, mais plutôt comme un rappel utile de certains critères déterminants afin de vous permettre de choisir et de réussir un salon professionnel.

Extrait du guide édité par la société EVEN pro, (guideexpodouai.pdf)

Exposant dans un salon, organiser votre stand

CHOIX DU STAND

Le choix de votre stand est déterminant pour la réussite de votre salon, il est important de tenir compte des critères suivants :

  • En général, plus tôt vous réservez, plus le choix est grand (On en viendra naturellement à se méfier des salons qui vous proposent de nombreuses places de qualité, quelques jours avant l’ouverture des portes !).

  • Un stand avec deux ou trois faces ouvertes est en général plus visible (donnant sur 2 ou 3 allées différentes).

  • Sa surface dépendra non seulement de votre budget et du volume du matériel exposé, mais aussi de la surface moyenne (souvent différente d’un salon à l’autre) au-dessous de laquelle votre stand risque de passer pour la réserve de votre voisin... !

     

     

     

     


Un mot d’ordre : Que le visiteur qui passe devant votre stand sache en un seul coup d’œil, ce que vous lui proposez !


  • Si vous proposez du matériel “ palpable “, mettez-le en avant !

    Il sera d’autant plus visible si vous le mettez en mouvement. Les démonstrations sont également très appréciée. De toute façon, orientez-le sur les extérieurs de votre surface, au bord de l’allée, d’abord pour ne pas le masquer quand vous recevrez des prospects, mais aussi pour tous les visiteurs qui n’osent pas ou ne veulent pas « risquer » d’entamer une conversation commerciale, ce qui ne les empêchent pas d’être potentiellement intéressés par votre activité... !

  • Les stands “ parapluie “, c’est bien... mais pas suffisant !

    Même s’il est vrai qu’au montage et au démontage, ils sont d’une facilité et d’une rapidité d’emploi déconcertantes, ils ne remplaceront jamais l’attractivité d’un matériel physique. A utiliser sans modération, mais seulement en complément...

  • Montage de votre stand :

    D’un salon à l’autre, vous avez généralement 1 à 2 jours de montage avant salon. Il est préférable de ne pas attendre le tout dernier moment, pour éviter les mauvaises surprises... Si vous avez beaucoup de matériel à mettre en place, vous aurez en plus certaines contraintes supplémentaires : Déchargement, manutention (IMPORTANT : Pensez à réserver votre manutention aussi pour le démontage, à la fin du salon !) ... N’oubliez pas que toutes les structures (cloisons, bandeaux, ...) seront déjà en place à votre arrivée, et qu’il ne vous sera pas permis d’installer votre stand le matin de l’ouverture du salon, ou de pénétrer sur la moquette propre du salon avec un trans-palettes !

    Encore une fois, n’hésitez surtout pas à vous adresser aux organisateurs pour des conseils d’installation, d’agencement ou de présentation de votre stand : Vous les trouverez toujours au Commissariat Général du salon.

  • Si vous n’avez pas de matériel à exposer, travaillez vos visuels, vos schémas et vos photos...

    Travaillez les couleurs, la lumière, les plantes... Un stand est une vitrine qui doit suffisamment attirer l’œil du visiteur pour le faire ralentir ou stopper. A ce moment, c’est vous qui prenez le relais en allant à sa rencontre...

  • Prévoyez un présentoir pour proposer votre documentation aux visiteurs...

    Beaucoup de visiteurs n’osent pas prendre une documentation posée sur un comptoir, pensant qu’elle a été oubliée là par l’Exposant !

  • N’oubliez pas que l’allée est aussi dans votre zone d’action...

    Ne vous limitez pas à l’espace de votre stand, restez debout, souriant, mobile. Donnez envie qu’on vous aborde ... Et s’il vous plaît, ne vous mettez jamais dos à l’allée, pour mieux vous concentrer sur un travail urgent à faire sur votre ordinateur portable... Vous feriez fuir à tout jamais les plus vaillants de vos prospects !